Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Duotaku no Sora

JoJo's Bizarre Adventure II - Battle Tendency

Il est temps pour moi d'utiliser la technique secrète des Joestar...
Sauve qui peut !

Joseph Joestar

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012 Tous droits réservés.

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012 Tous droits réservés.

Noms alternatifs :
JoJo no Kimyô na Bôken (TV)/ JoJo no Kimyô na Bôken Season 1 Arc 2/ JoJo's Bizarre Adventure Season 1 Arc II/ JJBA BT
Genres :
Action/ Comédie/ Fantastique
Œuvre originale :
"JoJo's Bizarre Adventure" (Manga) d'ARAKI Hirohiko
Studio d'animation :
david production
Date de diffusion : 

Automne 2012
Épisodes :

17
Diffuseurs en France :
ADN/ Crunchyroll/ Netflix/ Kazé/ Warner Home Video

Dans l'univers des mangas et de la japanimation, il existe des œuvres qui sont d'abord obscures. Des titres dont on entend parler sans cesse mais qui, pour on ne sait quelles raisons, ne sont jamais reconnus à leur juste valeur par le grand public. Cependant il suffit parfois d'un petit rien pour que l'emballement du public démarre et fasse enfin sortir l'œuvre de l'ombre.

Si je vous parle de tout ça aujourd'hui, c'est parce qu'on va revenir sur l'une de ces fameuses œuvres. Une saga même ! Et quelle saga puisqu'elle nous fera voyager de l'Égypte au Japon mais également jusqu'en Italie, le tout se faisant en compagnie de mystérieuses entités, mais aussi de vampires et même de la mafia !  Mais pour comprendre tout cela, il nous faudra remonter loin dans le temps puisque notre histoire débutera dans la vieille Angleterre.

JoJo's Bizarre Adventure © David Production Inc. 2012 Tous droits réservés.

Vous l'aurez donc compris, il est aujourd'hui temps d'aborder JoJo's Bizarre Adventure (ou encore JoJo ou JJBA pour les intimes), un manga d'ARAKI Hirohiko débuté en 1987 et qui est encore en cours de nos jours avec 131 tomes à son actif répartis sur 8 parties. Un shônen à succès au Japon mais longtemps resté obscur en Occident jusqu'à son adaptation animée en 2012 qui fera naître une nouvelle vague de fans outre-mer, si bien qu'aujourd'hui encore, les différentes parties du manga continuent d'être adaptées en anime au fil des ans.

Cette critique portera sur la deuxième partie de JoJo intitulée Battle Tendency. Il s'agit des épisodes 10 à 26 de la saison de l'anime JoJo's Bizarre Adventure sortie en 2012.

1938, États-Unis d'Amérique, New York. 
Joseph Joestar, petit-fils de Jonathan Joestar, vit une vie tranquille avec sa grand-mère Erina. Mais un jour, ils se rendent compte que la malédiction du masque a refait surface. Joseph ayant depuis qu'il est enfant des prédispositions au contrôle de "l'onde
", la technique qui a vaincu Dio il y a plusieurs années, décidera alors de reprendre le flambeau de son grand-père et de mettre fin à la malédiction.

Une suite d'un autre genre

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012 Tous droits réservés.

Si l'histoire démarre en reprenant les bases qui ont fait le 1er arc Phantom Blood, ce 2e arc s'en éloignera très rapidement pour partir sur quelque chose de totalement inédit, comme ce sera le cas pour toutes les autres parties de JoJo's Bizarre Adventure par la suite.

La saison commence très fort avec trois épisodes d'introduction ma foi assez musclés et un héros qui cette fois-ci n'a pas sa langue dans sa poche. Après s'être frotté pour la première fois à la malédiction, Joseph décide de l'endiguer le plus rapidement possible et d'aller affronter le premier boss. Toute cette première partie servira surtout à remettre en place le lore et à introduire les nouveaux personnages, d'où une mise en place qui peut paraître un peu longuette par moment avec des combats qui s'étalent un peu trop pour pas grand chose et un héros qui n'a que peu d'incidence sur l'histoire puisqu'il n'a encore aucunes connaissances de l'histoire de sa famille.

Heureusement la seconde partie de la série rattrapera rapidement le tout. Le lore se verra bien plus développé grâce à l'arrivée de nouveaux antagonistes bien mystérieux et Joseph apprendra enfin qui il est réellement et comment mener à bien sa mission. À partir de là l'anime prendra également le temps de tisser une histoire qui repartira sur des bases plus shônen - et donc plus familières - avec les entraînements intensifs, les techniques de combat à assimiler et les combats contre divers boss. On regrettera cependant peut-être le nombre limité d'ennemis au nombre de quatre seulement sur toute la saison (allez cinq si on compte Straizo dans les premiers épisodes) et le peu de temps accordé à l'entraînement et l'évolution de Joseph, occasionnant parfois quelques longueurs et/ou raccourcis pas toujours bien amenés. Néanmoins l'arc se rattrape par ses personnages charismatiques et ses combats intenses. On s'éloignera un peu du registre suspens et horrifique du 1er arc pour rentrer dans un genre plus shônenesque à la Indiana Jones où les combats tourneront beaucoup plus autour de stratégies, même si le côté baston restera encore très présent, tout comme l'humour qui fera cette fois-ci partie intégrante de cet arc haut en couleur.

Des héros détonnants

Il y aura donc au final assez peu de nouveaux personnages.

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012/ twitter.com (@JJBAscreenshots) 2022 Tous droits réservés.

Nous retrouvons d'abord notre nouveau Jojo, j'ai nommé Joseph Joestar, un jeune homme turbulent et casse-cou qui n'en est pas moins un fin observateur. Son passe-temps est de deviner avant eux ce que les gens sont sur le point de dire. Que dire de Joseph à part qu'il est juste débile ! Mais dans le bon sens du terme puisqu'il est du coup super marrant et ses réactions sont totalement imprévisibles (on se souviendra tous de la "technique secrète des Joestar" par exemple). Un nouveau héros créé pour être l'antithèse de Jonathan donc et qui, bien que parfois usant à toujours être à 1000%, ne peut que marquer les esprits avec son comportement décalé et sa répartie juste hilarante ! Un des Jojo les plus appréciés de la franchise et on comprend très rapidement pourquoi.

Il sera vite rejoint par Caesar, une lointaine connaissance puisqu'il est un descendant de la famille Zeppeli qui a autrefois aidé les Joestar. Caesar fera office de rival qui deviendra ami avec le héros malgré leurs grandes différences. En effet, si Joseph est le petit prodige irrévérencieux et parfois un peu loser, Caesar sera l'homme de la raison qui compte sur ses connaissances et son savoir-faire ainsi que son beau faciès. Deux tempéraments qui s'opposeront fatalement mais qui s'allieront finalement pour le meilleur afin d'atteindre leur objectif commun. On regrettera simplement que Caesar soit au final assez peu mis en avant en comparaison de Joseph car leur dynamique aurait mérité d'être explorée un peu plus en profondeur au vu de son efficacité.

Ils seront tous deux entraînés par leur maître Lisa Lisa, femme aussi classe qu'elle est stricte. Elle ne fera aucun cadeau à ses élèves mais prendra toujours soin d'eux du coin de l'œil. Un bon personnage, féminin qui plus est, mais qui sera malheureusement trop peu mis en avant au final, malgré un background intéressant.

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012 Tous droits réservés.

Et enfin il y aura nos quatre grands méchants, les Hommes du Pilier, des anciennes formes de vie supérieures qui chercheront à s'emparer du masque pour devenir des êtres suprêmes (rien que ça). Ces méchants seront principalement des guerriers surpuissants possédant chacun leur propre technique. Si Wamuu reste un bon personnage en trois dimensions, ce sera malheureusement moins le cas de ses trois collègues Santana (Santviento) et ACDC (Esidisi) n'étant là que pour remplir le quota de méchants et Kars, le gros antagoniste de cette partie, ne restant qu'un méchant très très méchant qui plus est quasiment absent pendant plus de la moitié de l'arc... De plus, si les combats contre ces ennemis seront tous très intéressants, ce sera malheureusement un peu moins le cas de leur histoire et de leurs motivations qui sont, à l'image de Dio dans le 1er arc, assez bateaux. Ils aiment se battre et veulent devenir les plus forts, et ce sera à peu près tout.

D'autres personnages secondaires viendront s'ajouter à tout ce beau monde, d'autres bons, d'autres moins (notamment à cause de leur temps d'écran très réduit), mais dans l'ensemble ils seront plus travaillés que dans le 1er arc en tout cas. Néanmoins ils ne resteront là encore que très secondaires et seront surtout là pour commenter les combats de nos héros plutôt que pour apporter un semblant d'évolution à l'intrigue. Heureusement ils resteront là encore peu nombreux et il sera tout de même agréable de retrouver d'anciens personnages du 1er arc quelques décennies plus tard, ceux-ci apportant avec eux une véritable impression de suite et de complémentarité entre Phantom Blood et Battle Tendency qui, bien que très différents dans l'idée, parviendront donc finalement à former un tout et à perpétuer l'histoire des Joestar.

Une réalisation haute en couleurs

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012/ reddit.com (r/anime) 2022 Tous droits réservés.

La réalisation sera dans la même veine que pour Phantom Blood.

C'est donc du super boulot que nous offre david production avec ses chara designs testostérone old school remis au goût du jour grâce à une animation fluide et des couleurs et effets visuels en pagaille ! L'anime conserve cette patte unique avec une palette de couleurs infinie - et plus vive que pour Phantom Blood cette fois-ci - qui changent d'une scène à l'autre, un soin particulier apportés aux ombres, et des plans audacieux qui viennent donner vie au JoJo pose. L'animation elle fait un travail énorme pour accompagner le tout avec des scènes d'une grande intensité et des combats certes simples mais toujours plus endiablés grâce au rythme effréné des épisodes. Comme toujours il ne sera pas rare d'entendre les personnages hurler à tout bout de champ pour à peu près tout et n'importe quoi, Joseph notamment est une vraie pipelette, et les dialogues d'ailleurs seront toujours aussi épiques et décalés.

L'OST quant à elle se fera toujours assez discrète mais se démarquera tout de même beaucoup plus que dans Phantom Blood avec toujours cette dimension type musique de fond mais aux accents un peu plus mystiques ici pour coller au thème de l'arc et un petit côté hip hop qui vient plus coller à la dimension plus urbaine de l'histoire. L'Opening "Bloody Stream" de Coda est quant à lui un ovni, toujours avec un aspect artistique des plus travaillé avec comme toujours de la 3D (et une version finale super cool avec des bruitages !), mais cette fois-ci on perdra totalement l'inspiration manga pour se concentrer à nouveau sur cet aspect graphique coloré et varié. La musique vous déroutera au début mais vous vous rendrez rapidement compte qu'elle deviendra finalement un de vos Openings favoris de la série ! L'Ending "ROUNDABOUT" de Yes reste donc le même que pour le 1er arc, seules les images changeront où l'on verra à nouveau défiler les personnages en JoJo pose sur un nouvel arrière-plan (les personnages étant rajoutés là encore au fil des épisodes).

Un dernier paragraphe sur la VF de Kazé qui, contre toute attente, est d'une superbe qualité ! Les comédiens sont bien choisis et à fond dans leur rôle, et les dialogues n'ont rien à envier à la VO, l'adaptation a tout a fait cerné le délire JoJo et lui rend au final parfaitement justice dans notre langue. J'ai juste adoré redécouvrir la série en VF !

Le shônen jojoesque

JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012/ forums.sufficientvelocity.com 2022 Tous droits réservés.

Battle Tendency prend donc un parti pris beaucoup moins drama et plus shônenesque que son prédécesseur. Il permet de retrouver le style jojoesque qu'on aime tant dans une autre dimension plus moderne et familière et surtout bien plus fun et extravertie.
On regrettera là encore la simplicité de l'intrigue malgré l'enrichissement du lore, et le rythme parfois trop frénétique du scénario qui offre trop peu de développement à la plupart des personnages, mais ces nouveaux personnages au tempérament fort - notamment notre nouveau Jojo à la personnalité délirante qui porte l'arc à lui tout seul - sauront nous faire passer un bon moment malgré quelques longueurs dans l'intrigue.

Un deuxième arc plutôt sympa qui réinvente le concept de manière efficace tout en faisant office de suite plus ou moins directe malgré sa grande différence avec le 1er arc.

Points Positifs Points Négatifs
 On retrouve l'ambiance JoJo malgré l'histoire plus shônen  Un développement toujours très simpliste
 Des nouveaux personnages amusants  Des méchants aux motivations très bateaux
 L'aspect graphique toujours au top  Le rythme de la narration pas toujours bien géré
JoJo no Kimyô na Bôken © David Production Inc. 2012/ jojo.fandom.com 2022 Tous droits réservés.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article