Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Duotaku no Sora

K: Return of Kings

Les humains devraient avoir le pouvoir de se protéger et de forger leur propre destin. La stèle leur donnera ce pouvoir.

Le Roi Vert, Hisui Nagare

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015 Tous droits réservés.

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015 Tous droits réservés.

Noms alternatifs :
K saison 2/ K Project [Anime]
Genres :
Action/ Drame/ Fantastique
Œuvre originale :
"K Project" (Projet transmédia) de GoRAxGoHands
Studio d'animation :
GoHands
Date de diffusion : 

Automne 2015
Épisodes :

13
Diffuseurs en France :
ADN/ Kazé

K Project © GoRA x GoHands 2012-2022/ k-project 2012-2022/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

K Project (ou tout simplement K) est un projet du collectif d'auteurs GoRA en collaboration avec le studio d'animation GoHands. Il s'agit d'un gros projet transmédia qui a débuté par un anime en 2012 avant de décliner les différentes parties de son histoire sous divers formats tels des mangas ou des light novels entre autres. Pour l'heure, l'histoire de K peut se diviser en 3 arcs composés de plusieurs œuvres publiées sous divers formats. Ces œuvres se concentrant tour à tour sur un des 4 Clans principaux de l'œuvre (White Rice PartyScepter 4HOMRA et <jungle>). Vous pouvez retrouver un plan détaillé du projet sur le blog ainsi que la chronologie de l'histoire sur cette frise (non-officielle) :

© messier-45.tumblr.com 2022 Tous droits réservés.

 

Return of Kings est la saison 2 de l'anime qui vient faire suite au film Missing Kings. Elle fait partie du 2e de K arc et se concentre sur tous les Clans à la fois.

Le Roi Doré est mort, laissant derrière lui la Table de Dresde. C'est à ce moment-là que le Clan Vert, jusque-là tapis dans l'ombre, va se manifester pour s'emparer de la stèle. Mais les autres Rois ne l'entendent pas de cette oreille et vont s'allier pour la protéger.

L'Histoire du changement ?

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

On reprend notre histoire là où on l'avait laissée (enfin, après les dizaines de spin-offs quoi), c'est à dire avec le retour du Roi Argenté, un nouveau Roi Rouge et un Roi Bleu en sursis. Si les relations entre les Clans semblent désormais plutôt paisibles, le mystérieux Roi Vert, qui n'avait plus donné signe de vie depuis des années, décide de venir semer la zizanie suite à la mort du Roi Doré. La bataille pour prendre possession des pouvoirs de la Table de Dresde commence !

...Enfin pas trop vite non plus, car une fois de plus, l'anime prendra son temps pour démarrer entre les scènes de fanservice ridicules et les épisodes bouche-trous. En effet vous passerez quatre épisodes à attendre que Shiro daigne montrer le bout de son nez, tandis que Neko cherchera sa petite culotte, pendant que <jungle> en profitera pour distribuer des peluches explosives en ville en essayant de ne pas se faire attrapper par Scepter4. Ainsi peu de choses à dire sur les premiers épisodes qui sont surtout là pour réaffirmer les convictions de chacun des Clans développées dans Countdown et faire planer la menace du Clan Vert.

Heureusement la suite accélère le pas et devient bien plus captivante. En effet, la bataille fait rage et de nombreuses intrigues s'entremêlent pour chacun des personnages. On y apprend pas mal de révélations plutôt bien trouvées qui nous montrent qu'encore une fois, K possède un potentiel certain. Si la fin est en soi logique - bien qu'assez triste -, la façon dont elle arrive est pour ainsi dire assez expéditive, et on se rend compte que cette saison conclusive était au final très linéaire. Néanmoins elle n'en reste pas moins très bonne, avec un début un peu long mais une suite qui comporte de bonnes scènes d'action, une intrigue qui se tient bien, et des personnages qui auront tous bien évolué.

Des personnages en mouvement

En effet, malgré les nombreux personnages, les anciens comme les nouveaux trouveront chacun une belle fin.

Parlons d'abord des nouveaux personnages, qui consistent donc en le Clan Vert <jungle>, un Clan resté très énigmatique jusque-là (pour ceux qui n'auraient pas lu le light novel SIDE:GREEN en tout cas).
 

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Alors il faut le dire c'est un groupe tout de même assez particulier. Déjà nous avons Hisui Nagare, le Roi Vert, un espèce de mégalo super humble qui se moque autant de contrôler le monde que de le détruire visiblement, vu que derrière son comportement très sage il a l'air de penser que c'est très fun de donner des pouvoirs dangereux à n'importe qui. Son "idéal" m'a paru donc assez bancal personnellement même si je dois reconnaître qu'il est, tout comme le personnage, ma foi assez original. Il sera accompagné par Iwafune (Iwa), un ancien prêtre qui fait office de père de substitution pour Nagare. Sous ses airs nonchalant, c'est en réalité un homme assez soucieux et au final vraiment sympathique comme personnage. Il possède d'ailleurs une très bonne histoire alors qu'il ne paie pourtant pas de mine quand on le voit comme ça (dommage que celle-ci n'ait été que survolée en revanche). Également Yukari, l'ancien senpai de Kuroh qui a trahi son premier Clan pour rejoindre le Clan Vert après avoir été attiré par la "beauté" des idéaux du Roi Vert. Un peu subversif comme personnage mais au final il a un bon fond je dirai. La dernière recrue sera Sukuna, un très jeune garçon qui a tout quitté et qui a trouvé un nouveau foyer dans le Clan Vert. Je m'attendais à un sale gosse crâneur mais en fait il est plutôt attachant vu qu'il réagit au final comme un vrai gamin qui n'essaie pas de se faire passer pour un adulte. Au vu de son histoire, on ne peut qu'être pris d'empathie pour lui à la fin de l'anime. Oh et n'oublions pas Kotosaka, le perroquet apprivoisé de Nagare qui lui sert de messager et qui adore dire des méchancetés aux gens et fait donc surtout office de mascotte étrange mais comique.
Ainsi un Clan au final assez hétéroclite. C'est assez agréable d'y voir diverses tranche d'âge pour une fois, mais du coup cela créé également un certain déséquilibre vu que le Clan <jungle> renvoie de base une image de personnes assez indépendante les unes des autres, avec des objectifs différents pour la plupart. Néanmoins c'est justement cette évolution de personnes indépendantes qui vont finalement tisser des liens qui guidera ce groupe jusqu'à la conclusion de l'œuvre.

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

En ce qui concerne les anciens personnages maintenant, chacun trouvera enfin une finalité avec cette nouvelle saison. 
Anna saura désormais qu'elle peut compter sur son Clan malgré son manque d'expérience. Munakata se positionnera à nouveau comme le leader qu'il est tout en étant parvenu à accepter des faiblesses qu'il ne soupçonnait pas. Il aura fallu 2 animes, 1 film, 2 mangas et 1 light novel pour que ces deux idiots de Yata et Fushimi s'expliquent enfin ! Kusanagi et Seri peuvent enfin se soutenir mutuellement. Quant à Shiro, Kuroh et Neko, ils peuvent tout simplement repartir à zéro et se reconstruire ensemble désormais. Quant aux personnages secondaires, assez contente d'avoir retrouvé Kukuri qui avait été pas mal écartée jusque-là. En revanche grosse déception pour Zenjoh qui déjà, si l'on n'a pas lu SIDE:BLUE, n'est quasiment pas présenté (et pourquoi lui avoir mis le même seiyû que Suoh, je me le demande encore...?), et qui en plus de ça n'aura pour ainsi dire servi à rien du tout finalement.

D'ailleurs c'est peut-être un peu le reproche plus général que je ferai à cette saison. Le développement des personnages ayant été pour la majorité déjà fait dans toutes les autres œuvres du projet, cette saison animée ne leur apportera au final presque rien de plus et ils seront plus là en tant que spectateurs qu'autre chose, le but ici étant bien évidemment de développer <jungle>. Or si cet aspect a été plutôt bien introduit, il aurait mérité d'être davantage approfondi si il y avait eu plus d'épisodes. Enfin bon, je reconnais cependant que l'avancement du scénario était meilleur ici que dans la première saison de l'anime.

Une refonte parcellaire

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Du côté de la réalisation, si l'anime est toujours aussi magnifique que dans la première saison, je vais cependant me permettre d'être un peu plus critique cette fois-ci.

Alors oui, c'est super beau, l'animation claque et les scènes de combats sont vraiment cools (j'aime voir Fushimi en train de ramper par terre puis se dandiner sur sa chorégraphie de lancer de couteaux la seconde d'après par exemple). Mais si pour arriver à ce résultat on est obligé d'avoir des scènes recyclées en permanence, je crois que je préfèrerai voir quelque chose de moins poussé visuellement et ne pas avoir l'impression qu'on me prenne pour une imbécile, surtout quand on met autant de temps à faire une suite...

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Alors j'ai bien vu que les réalisateurs avaient corrigé certains défauts de la première saison, à savoir la lenteur des premiers épisodes, les dialogues sans fin qui cassent le rythme des combats (probablement pour économiser les scènes de combat trop dures à animer...), ou encore les moments où ils ne se passent tout simplement rien concernant l'histoire. Malheureusement ces beaux efforts se font vite annihiler par de nouveaux défauts qui surgissent : les scènes recyclées encore plus nombreuses qu'auparavant donc, mais aussi et surtout le fan service à outrance. On le retrouve aussi bien du côté des filles qui ont pris des proportions ridicules (Seri aurait pu être un personnage avec un très bon potentiel s'ils s'étaient décidés à grossir son background plutôt que ses seins) que des garçons avec des sous entendus yaoi bien plus prononcés (Yata et Fushimi ou la bromance version K !). Mais aussi plus simplement du côté des anciens personnages qu'on décide de faire intervenir dans des scènes flashbacks certes très cools mais comme toujours sans grand intérêt pour l'intrigue...

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Enfin terminons tout de même par une note plus positive avec les génériques qui dans la saison 1 m'avait un peu laissée perplexe comparé à tout le reste. Ici choix assez étrange vu qu'on les retrouvera sur tout le reste de la licence mais le groupe angela ne remet pas le couvert (à part dans le tout dernier épisode). L'Opening "Asymmetry", centré sur Anna, est interprété par sa seiyû HORIE Yui, et l'Ending "Kai" composé comme dans la saison 1 de divers montages des scènes de la série est interprété par le groupe CustomiZ. Des génériques très qualitatifs qui sont cette fois-ci bien plus dans l'esprit de la série selon moi, une amélioration que j'ai donc particulièrement appréciée (même si j'aurai plutôt inversé les deux pour faire écho aux génériques de la saison 1 mais ne pinaillons pas trop).

Une mutation sous d'autres formats

Cette saison, comme pour les projets d'animation précédents, connaîtra elle aussi plusieurs adaptations.

K - RETURN OF KINGS © GoRA x GoHands 2016-2017/ k-project 2016-2017/ Square Enix Co., Ltd. 2016-2017 Tous droits réservés.

K - RETURN OF KINGS

Tout d'abord une adaptation en manga de 2 tomes intitulée K - RETURN OF KINGS de SHIOTA Haruto et publiée dans GFantasy de 2016 à 2017. Là encore, hormis quelques scènes secondaires qui seront survolées, l'intrigue restera exactement la même que dans l'anime. Néanmoins pour une fois j'ai trouvé le manga plutôt pas mal dans l'ensemble, il permet de passer plus vite sur certaines scènes un peu longuettes (notamment le début de l'histoire qui ici se passe des scènes comiques peu intéressantes) et le dessin et la mise en scène de Shiota sont vraiment pas mal pour le coup ! De même, l'émotion reste intacte contrairement à certains autres mangas de la licence qui avaient généralement du mal à transmettre certaines choses. Une bonne adaptation qui pour une fois ne fait pas forcément redite !
 

K Project 10th Anniversary © GoRA x GoHands 2012-2022/ k-project 2012-2022 Tous droits réservés.

K RETURN OF KINGS

Il existe également une deuxième adaptation en light novel de GoRA Pink (RAIRAKU Rei) intitulée K RETURN OF KINGS. Le projet devait sortir en Été 2022 mais a été repoussé à une date de sortie non communiquée pour le moment. J'espère pouvoir revenir dessus dans cette critique une fois celui-ci publié.

Une belle métamorphose mais toujours imparfaite

K: Return of Kings © GoRA x GoHands 2015/ k-project 2015/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Au final, une seconde saison à nouveau aussi bonne que mitigée. Si son scénario se tient beaucoup mieux et que l'aspect graphique et le développement des personnages est comme toujours une réussite, cette nouvelle saison n'aura cependant pas su s'affranchir des défauts de sa prédécesseuse avec des séquences slice of life à l'intérêt limité et une mise en contexte assez longuette, sans compter l'ajout de fanservice inutile qui vient par moment gâcher le visionnage.

Un bilan assez triste quand on voit la qualité globale du projet et du scénario choisi pour cette seconde saison puisqu'on pourrait clairement s'attendre à mieux au vu du potentiel présenté. Néanmoins Return of Kings restera un anime très plaisant avec des qualités qu'on ne peut ignorer, en faisant une bonne suite et une fin d'arc à la conclusion réussie !

Points Positifs Points Négatifs
 Une mise en contexte plus claire et une histoire qui se tient mieux  Un début toujours un peu long à se lancer
 Le développement de tous les personnages est une réussite  <jungle> qui aurait mérité un développement encore plus poussé
 Une réalisation toujours aussi incroyable avec des meilleurs génériques  Encore plus de séquences d'animation recyclées et du fanservice malvenu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article