Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Duotaku no Sora

Pokemon Épée/Bouclier

Ça te tente, le Défi des Arènes ? C'est tout de même le plus grand événement sportif de tout Galar !

Tarak

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022 Tous droits réservés.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022 Tous droits réservés.

Titres alternatif :
Pokemon Sword/ Pokemon Shield
Genres :
Aventure/ RPG
Éditeurs :
The Pokemon Company/ Nintendo 
Développeur :
Game Freak
Date de sortie :
15 novembre 2019
Support :
 Nintendo Switch

Dans la région de Galar, les combats de pokémons sont un sport !

Ainsi avec l'aide de votre ami Nabil et de son grand frère Tarak qui vous offrira votre premier pokémon, il est désormais temps de vous frotter au fameux Tour des Arènes afin de pouvoir vous aussi vous mesurer aux plus grands dresseurs de la région ! 

Une franchise destinée aux enfants

On ne présente plus la franchise Pokémon, phénomène devenu mondial. Présente depuis 1999, la série s'est rapidement déclinée en anime, mangas, films d'animations et j'en passe. Bien sûr le succès étant au rendez-vous, les jeux se sont enchaînés suivant les générations de consoles et ce, jusqu'à la dernière console de Nintendo, la Nintendo Switch. Après avoir cherché à conquérir le public de Pokémon Go avec un semi-remake sorti en 2018 Pokémon: Let's Go, Games Freaks annonce une nouvelle génération sur la même console. Un jeu qu'il est temps d'aborder puisque son successeur sortira lui le 18 novembre prochain. Ainsi il est temps d'aborder la huitième génération de la franchise : Pokémon Épée et Pokémon Bouclier !

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Bien que les années aient passé, Pokémon n'a pas tant changé dans son concept. Nous nous retrouvons désormais dans la région de Galar, inspirée du Royaume-Uni, où les combats de Pokémon sont devenus un sport ! Ainsi nous incarnons un enfant qui, guidé par son ami d'enfance Nabil, va obtenir un pokémon de la part de Tarak, le grand-frère de son ami et champion du pays. Ainsi il est temps de  faire le tour des arènes pour espérer le détrôner de son titre aux Poké Masters.

Épée/ Bouclier est donc le premier opus principal ambitieux porté sur une console de salon Nintendo, nul doute que les attentes furent grandes pour ce titre à l'époque, voire trop grandes puisqu'il faut se rappeler d'une chose : Pokémon fonctionne très bien comme il est et ne cherche pas à se renouveler dans ces opus principaux. En effet, lorsque la licence cherche à tester de nouveaux concepts, cela ne se fait que dans des opus spin-offs tels Pokémon Arceus se rapprochant d'un Pokémon open world que les gens désiraient, ou Pokémon Donjon Mystère qui se rapproche lui des tactical-RPG.  En somme, la licence ne cherchera jamais à ternir son image en modifiant le concept de base de ses jeux principaux.  

Cependant, bien que l'on puisse accepter cette absence de prise de risque, il est malgré tout regrettable que certains points essentiels présents dans les jeux auparavant se voient désormais réduits à néant. Pour commencer, difficile de parler du scénario puisque la trame secondaire concernant la région de Galar et son lore sera au final très rébarbative et plus que secondaire, les bribes d'informations la concernant n'étant apportées que par l'assistante de la professeure régionale du coin. De plus, difficile d'aborder le concept de la team ennemie. Si la Team Rocket présente dans les premiers jeux pouvaient être considérées comme une menace sérieuse avec des membres qui excellaient dans le braquage de pokémons, les différentes teams présentées au fil des générations ont commencé à s'assagir, leurs objectifs devenant moins menaçants tout comme leur réputation.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Et ce n'est pas la Team Yell qui prouvera le contraire puisque cette team aura pour unique objectif de soutenir Rosemary, une dresseuse se frottant elle aussi au Tour des Arènes. Et pour la soutenir, qu'est-ce que cette team fera ? Elle bloquera les chemins et différentes routes tout en hurlant (d'où le nom, subtile n'est-ce pas ?). Bref une pure team de hooligans juste chiante. Bien sûr, on pourra dire que la Team Skull de Pokémon Soleil/ Lune utilisait le même procédé, mais à côté il y avait la Fondation Aether qui apportait un sentiment de gravité. Ici non, l'unique menace arrivera tout simplement à la fin du jeu. Et au final on perdra ce sentiment d'aventure et de moments épiques que peut nous offrir un Pokémon pour ne devenir qu'un simple touriste. En effet, en faisant le Tour des Arènes on parcourt la région, on observe les paysages mais ça s'arrêtera là. 

Le premier pas dans l'open world

Néanmoins, Galar marquera cependant le premier pas de Game Freaks dans l'open world avec les Terres Sauvages qui est LA grande nouveauté du titre. Les Terres Sauvages est une immense zone ouverte située au centre de la région qui servira de hub pour rejoindre les différentes routes. Ainsi cette zone est découpée en plusieurs secteurs dont chacun possède son propre climat. C'est là-bas que vous pourrez effectuer des Raids Dynamax, une des autres nouveautés dont nous parlerons plus bas mais aussi capturer de nombreux pokémons qui seront, comme dans Let's Go, présents à l'écran ! En effet la zone est grande et réunit bon nombre de monstres de poche à capturer. Cependant si l'envie d'explorer cette zone est forte, on déplorera le fait de ne pouvoir capturer tout ce qu'on voudrait lors de notre première visite puisque le level scaling sera défini par les badges d'arènes. Ainsi plus vous obtiendrez de badges, plus vous pourrez capturer des pokémons au niveau élevé, un système présent depuis les premiers jeux certes mais qui ici fait plus office de gêne puisqu'il limite l'exploration de ces terres qui présentent une des nouveautés bienvenues du titre.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Si cette zone ouverte est une belle nouveauté pour la franchise, elle a cependant un prix ! Ce prix, c'est la linéarité, et cela se ressentira dans notre périple puisque en dehors de cette zone, le jeu se révèlera très peu fourni. En effet, le jeu comptera en tout et pour tout une dizaine de routes et deux grottes. Ainsi, là où l'exploration était un concept phare des précédents Pokémon, ici ce sera tout l'inverse ! Où sont les grottes labyrinthiques dans lesquelles on se perdait ? Les routes aux embranchements multiples ? Ici les grottes seront faites de trois couloirs et les routes sont des lignes droites, et je ne mentionnerai pas Winscor, la plus grande ville du jeu, dont le seul intérêt en dehors de la Ligue Pokémon à la fin du jeu est la Tour de Combat...
Ainsi certes on a une zone ouverte conséquente, notamment pour un des opus principaux de la franchise, mais cela se paie au prix d'une linéarité absolue et d'un rythme qui n'aura de cesse de s’accélérer - bien que quelques quêtes annexes éparpillées seront présentes -  afin de masquer la platitude du titre, et également d'une technique plus que contestable qu'il est temps d'aborder.

Un jeu de Nintendo 64 sorti en 2019

Avant de parler de la technique en elle-même, je mentionnerai la direction artistique que je trouve absolument charmante. Pokémon a toujours su faire des lieux dépaysants, et ce que ce soit dans leurs jeux 2D mais aussi 3D.  S'inspirant de l'Angleterre, Galar est une région toujours aussi jolie, que ce soit le petit village de campagne où traînent plusieurs Moumouton, ou le village de Corrifey située dans une forêt féérique; jusqu'à la ville de Winscor là-aussi majestueuse bien que dénuée de contenu. En somme un joli voyage dans lequel on découvrira de nouveaux pokémons là aussi aux designs plus ou moins atypiques ou familiers pour lesquels chacun se fera son propre avis.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Néanmoins il est désormais temps de traiter du point noir auquel il sera difficile d'échapper tant cela sera visible, le titre est franchement moche ! Alors certes les graphismes, la technique, on n'est pas sensé être regardant quand on joue à cette licence qui a toujours eu du retard en la matière, mais ici ça en atteint un point qui demeure juste une honte. Comme je le disais plus haut, le jeu a une direction artistique charmante mais gâché par des textures dégueulasses. Je veux dire lorsqu'on en arrive à des comparaisons entre un jeu 64 et un jeu Switch, il faut s'inquiéter. Le clipping est omniprésent, que ce soit dans les zones fermées ou les Terres Sauvages où il ne faudra pas vous étonner de voir des arbres ou des pokémons apparaître juste devant vos yeux. La distance d'affichage est ridicule, l'aliasing est omniprésent et ne parlons pas des animations de combat qui sont pitoyables et qui montre que même Pokémon Stadium sur Nintendo 64 ou Pokémon Colosseum sur Gamecube faisaient mieux en la matière ! Alors certes, certaines animations de combats sont jolies (comme la technique propre à Pyrobut) mais elles se comptent malheureusement sur les doigts d'une main tant le reste est d'une pauvreté absolue. Et c'est sans compter sur des animations qui ont été retirées pour laisser place à un écran de chargement, telle l'animation de la technique "Vol" qui se voit ici enlevée pour laisser place à un Corvaillus qui vous fera office de taxi volant. 

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

De plus je ne parlerai pas de certains bugs gâchant l'immersion comme celui des échelles où lorsque notre personnage y grimpe, il ne sera pas rare de voir les personnages autour se figer d'un seul coup. En résumé, la technique est indigne d'un jeu sorti en 2019, bien que l'on puisse défendre l'équipe du projet puisqu'elle dépend de The Pokemon Company qui décide et impose à Game Freak quand lancer un jeu puisque cela entraîne le nouveau merchandising, la nouvelle saison de l'anime et tout le reste. Une mécanique parfaitement huilée à laquelle Game Freak n'a d'autre choix que de se soumettre sans broncher, justifiant la technique... plus que vieillotte, si l'on veut rester poli. 

Concernant l'OST en elle-même, elle est de plutôt bonne facture, en particulier avec un thème de champion d'arène retransmettant bien l'engouement du public qui encourage les champions et l'aspect officiel du titre que l'on convoite. Mais elle se compose aussi de thèmes plus mystérieux comme le thème de la forêt de Lumirinth ou bien plus typiques, en particulier celui des Terres Sauvages dont chaque secteur aura son propre morceau. En résumé, une soundtrack plus passe-partout mais qui demeure malgré tout de bon acabit.

Dyna-quoi ?

Comme à son habitude, Pokémon repose sur son gameplay à la fois classique et simplissime qui consiste comme toujours à attraper bon nombre de pokémons et à entraîner son équipe pour la faire combattre dans des matchs afin de racketter tous les dresseurs qui oseront se dresser contre vous ! Ainsi le système demeure très rudimentaire avec un système d'attaque et d'efficacité par type de pokémon (le pokémon de type Eau étant efficace contre le type Feu mais inefficace contre le type Plante et ainsi de suite). La formule reste donc sur ses acquis en restant comme toujours très accessible d'accès. Ainsi, la nouveauté du titre sera la nouvelle feature de gameplay : le phénomène Dynamax ! Le phénomène Dynamax est un phénomène permettant aux pokémons dans certaines parties de la région de prendre une apparence gigantesque. Vous l'aurez compris, cette forme est un pur hommage aux combats de kaiju, et si sur le papier ça peut rendre cool, en jeu... ce n'est pas tout à fait pareil.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

En effet, si certains pokémons pourront grâce à ce phénomène prendre une forme inédite, niveau combat... ça ne changera pas grand-chose. Votre pokémon sera plus puissant certes, mais cet aspect mis à part, cela ne change quasiment rien à la dimension stratégique du titre, cette forme utilisable principalement en arène et dans les Terres Sauvages consistant plus à retransmettre l'effet cool du match d'arène qu'à apporter un véritable changement dans le gameplay. La preuve étant qu'il est parfaitement possible de battre un pokémon sous forme Dynamax avec un pokémon qui ne l'est pas, une feature qui réussit son effet visuel mais qui en dehors de ça reste donc totalement dispensable.

De plus, afin d'augmenter l'aspect RP du titre, il vous sera possible de camper dans les Terres Sauvages où vous pourrez jouer avec vos pokémons mais aussi préparer du curry pour lequel chaque recette aura différents effets sur votre équipe. Enfin il y aura des raids reconnaissables via des effets de lumière rouges, notamment dans ces fameuses terres où bon nombre de pokémons puissants vous  attendront, un aspect qui là aussi n'est pas sans rappeler le jeu mobile Pokémon Go.

Assistance à tout va 

Enfin vient un dernier point sur lequel le titre pourra déplaire, c'est sa facilité absolument déconcertante. On le sait tous, la franchise s'est toujours destinée aux enfants mais cela ne signifie pas non plus que le jeu doit être exempt de difficulté. Outre les routes et les chemins plus que linéaires dont on a parlé plus haut, le titre vous tiendra constamment par la main et s'assurera de toujours vous faciliter la tâche. Vous devez vous rendre à un endroit qui n'est même pas à cinq mètres de vous ? Attendez, Personnage A peut vous guider ! Vous sortez d'une grotte et pas de Centre Pokémon à l'horizon ? Ça tombe bien, Albert le montagnard soigne vos Pokémons ! Mince, vous faites face à votre pseudo rival et votre équipe est quasi HS ! Pas de soucis, Nabil aura la gentillesse de soigner toute votre équipe avant de vous combattre, et avec le sourire, sans vous traiter de minable en plus ! Vous manquez d'objets ? Ne vous inquiétez pas, l'assistante du Professeure vous donnera des objets à chaque fois que vous la croisez, et pas en petite quantité ! Vous ne savez pas quelle attaque lancer contre un pokémon ? Rassurez-vous, une fois combattu une première fois, vous aurez les informations sur votre menu de sélection des attaques afin de connaître quelle technique est efficace voire très efficace contre le pokémon auquel vous faites face.

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Vous l'aurez compris mais le titre fera tout pour vous faciliter la tâche au maximum. Cela atteindra même son paroxysme lors du point cuminant du jeu. Là où les anciens opus vous avaient habitués à préparer votre équipe et faire le pleins d'objets de soin et de réanimation pour vous préparer au fameux Conseil des 4 de la Ligue Pokémon, ici nul besoin de vous inquiéter puisque votre équipe sera soignée AUTOMATIQUEMENT entre chaque combat ! Et c'est dommage, tellement dommage, car le titre déjà pas fameux en devient encore plus oubliable. En effet sans être un fan des jeux très difficiles, je trouve qu'il est nécessaire d'avoir un minimum de challenge afin de rendre certains moments d'un titre plus mémorables. Là il n'en est rien, ce nouvel opus est au final tellement dénué de challenge que l'aventure principale en devient caduque, seul le postgame parviendra à contenter ceux cherchant de la difficulté avec la Tour de Combat et bien entendu les combats en ligne. 

Et ce ne sera pas non plus les différents combats du jeu qui pourront entraver votre périple puisqu'au contraire des autres titres, vous bénéficierez automatiquement du Multi-Exp qui permet donc de partager l'expérience accumulée lors de votre combat contre un pokémon avec non pas un mais tous les pokémons de votre équipe, et il ne pourra plus être désactivé ! Ainsi vous aurez très rapidement une équipe composées de pokémons très (trop) puissants puisqu'il ne sera pas rare, sans nécessairement farmer durant des heures, d'arriver dans une arène et d'avoir des pokémons ayant souvent 3-4 niveaux de différence avec celui du Champion d'arène. En somme cet ajout est discutable. Bien qu'il évite de devoir entraîner son équipe pendant des heures pour qu'elle soit correcte, il entraîne aussi et malheureusement un nivellement par le bas pour ceux qui aimaient s'adonner à cette passion du farming et multiplier les combats, rendant par la même occasion leur attachement envers leurs monstres de poches encore plus grand. Une difficulté encore tirée vers le bas et l'objet d'une attaque facile qui aurait pu être évitée par l'ajout d'un simple bouton "Désactiver" dans les options. Rien de bien compliqué, non ? Apparemment ça l'est pour Game Freak... 

Pokemon Épée/ Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Oberay 2022 Tous droits réservés.

Au final c'est un gâchis car Pokémon Épée/Bouclier demeure sympathique à jouer. L'ambiance lors des arènes est une vraie réussite tant on ressent l'aspect officiel du parcours et l'importance que cela revêt au sein de la région, de même pour les petits à-côtés comme les Cartes de dresseurs à collecter (avec la possibilité de personnaliser la nôtre) ou les épreuves à faire dans les arènes qui offrent des distractions plus ou moins amusantes avant de pouvoir affronter le Champion. Ainsi, le titre réussit encore une fois à nous immerger, aussi bien avec ses personnages plus ou moins attachants qu'avec l'engouement qui se développera autour de notre avatar dont la popularité grandira au fur et à mesure que vous avancez dans le Tour des Arènes. Enfin malgré sa technique déplorable, le jeu propose une région plutôt jolie. Ainsi Épée/Bouclier est un titre rempli de bonnes idées mais qui ne sont généralement pas assez abouties pour rendre le jeu mémorable.

Le Pokémon chancelant

Pokémon Épée/ Pokémon Bouclier © Game Freak Inc. 2019-2022 / The Pokemon Company 2019-2022/ Nintendo Co., LTD 2019-2022/ Duotaku no Sora 2022 Tous droits réservés.

Ainsi Pokémon Épée et Pokémon Bouclier demeurent tout juste sympathiques. Bien qu'ils possèdent des nouveautés bienvenues comme les Terres Sauvages qui apportent un semblant d'open world à la saga, tout cela se fait au détriment de tout le reste, aussi bien sur l'aspect technique que sur l'aventure narrative en général.

Une aventure sympathique sans être mémorable, avec un scénario tout juste annexe, pour ne pas dire inexistant, et des routes plus quelconques les unes que les autres, le tout accompagné d'une Team Yell dont les membres n'auront pas d'autres buts dans leur vie de trentenaire sans avenir que d'encourager une gamine de dix ans à remporter le Tournoi des Arènes, et d'un personnage rival qui aura un meilleur développement que votre propre personnage n'en aura jamais ! 

Un jeu au final qui comporte beaucoup trop de lacunes, plombé par une facilité et une assistance à toute épreuve, donnant une aventure tout simplement oubliable où le plaisir de capturer des pokémons demeurera la seule chose intacte.

Points Positifs  Points Négatifs
 Une direction artistique charmante  Des graphismes moches à en pleurer
 Le premier pas de Game Freak dans l'open world !  Une technique absolument déplorable !
 Les annexes sympathiques   La facilité déconcertante du titre
 L'ambiance lors des combats d'arènes    La feature du phénomène Dynamax

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article